Royaumont au 18e siècle

Plan de l’Abbaye de Royaumont, de l’ordre de Cisteaux, à une lieüe de beaumont en Beauvaisis
Dessin de Louis Boudan (16..-17.. ; dessinateur et graveur) réalisé vers 1700 pour François-Roger de Gaignières  (1642-1715), érudit et collectionneur. Copie d'après un document original conservé à la Bibliothèque Nationale de France, dans la « collection Gaignières ».

Vue cavalière de l’abbaye de Royaumont, gravée par Pierre Aveline, dit "le Vieux", (vers 1654-1722).
L'ancien logis abbatial est encore debout, comme les fermes, et l'ancienne porterie sur la route de Viarmes.
Archives Royaumont

Vue de l’église et du palais abbatial de Royaumont, gravée par Louis-Jean Allais (1762-1833),  vers 1790
Extrait de Monumens françois, tels que Tombeaux, Inscriptions, Statues, Vitraux, Mosaïques, Fresques, etc. ; tirés des Abbayes, Monastères, Châteaux et autres lieux, par Aubin-Louis Millin, tome 2, édition de 1802.
Bibliothèque Henry & Isabel Goüin, Fondation Royaumont
Cette gravure, l'une des rares représentations iconographiques connues de l'abbaye, est accompagnée de ce commentaire : « On entre par une belle grille dans une vaste cour. En face, on aperçoit l’antique église : à côté sont les bâtiments pour les religieux, et à droite, un pavillon à l’italienne, d’un assez mauvais goût, que faisait bâtir M. de Balivières [sic], abbé commendataire, connu pour son excessive passion du jeu ». Aumônier ordinaire du roi, ce dernier avait commandé un palais, sur le modèle des villas italiennes de Palladio. Il  émigra à l'étranger dès les premiers troubles révolutionnaires et ne l'occupa jamais.
Archives Royaumont

Millin A.-L., Abbaye de Royaumont. Département de Seine et Oise. District de Gonesse. Municipalité d'Asnières. Extrait de Monuments françois, tels que Tombeaux, Inscriptions, Statues, Vitraux, Mosaïques, Fresques, etc.; tirés des Abbayes, Monastères, Châteaux et autres lieux, Drouhin, 1790

Loi sur la vente de l’abbaye de Royaumont, 1791
Suite à cette loi, l’abbaye, ses moulins et ses fermes, confisqués par l’Etat comme bien national, furent  adjugés le 31 mai 1791 au marquis de Travanet  pour 658 716 livres. 
Archives Royaumont

Pétition du 16 brumaire an II [6 novembre 1793] en faveur du marquis de Travanet, adressée aux membres composant le Comité de Sûreté Général de la Convention.
Cette pétition fut rédigée par des ouvriers de Royaumont et des habitants des communes de Viarmes, Asnières-sur-Oise, Noisy-sur-Oise, Saint-Martin du Tertre, Belloy et Seugy afin d'obtenir la libération du citoyen Travanet, emprisonné du 15 novembre 1793 au 4 août 1794.
Archives Royaumont