1. L'histoire du lieu

Un ensemble de documents – archives et sources imprimées – permettent de retracer l'histoire du site, des bâtiments et de ses différents occupants privés, depuis la fin de la période monastique jusqu'à la création de la Fondation en 1964. On peut les regrouper en trois principaux sous-fonds : 

a. Les archives concernant les divers propriétaires du domaine [1780 – 1936]
- Correspondances, actes, baux, gestion du domaine, inventaires, photographies, etc.

b. Les archives concernant le Scottish Women Hospital, hôpital militaire établi à Royaumont  [1915 – 1919]
- Correspondances, photographies, divers

c. Les dossiers d’architecture et d’archéologie [1864 – en cours]
- Projets, mémoires d'entrepreneurs, correspondances, documents divers
- Carnets de notes, plans, et photographies
- Etudes et documentation relatives aux travaux et restaurations successifs

2. L'histoire du projet culturel

Il s'agit de documents de toute nature, générés par 70 ans d’administration à des fins culturelles et commerciales [1936 – 2009]. Ces archives obéissent à des logiques de production et de présentation très diverses et il convient de distinguer leur intérêt historique de leur seule valeur légale. Parmi les sous-ensembles :

a. Les archives « d’entreprise »
- Les archives administratives : procès-verbaux de réunion, de conseils d’administration, bilans d’activité, etc. 
- Les archives comptables et budgétaires : gestion des budgets, dossiers bancaires, comptabilité     
- Les archives liées au personnel  
- Les archives liées à la communication
- Les archives techniques

b. Les archives culturelles
- Montage et suivi de projets, correspondances diverses, etc.
- Dossiers « artistes », programmes, documentations diverses
- Documents issus des activités : livres, partitions, actes de colloque, enregistrements, photographies, films, etc.

c. Les archives commerciales
- Billetterie, ressources propres
- Devis et facturations clients / fournisseurs